Perfect world

Résumé : Tsugumi a 26 ans et travaille au sein d’une entreprise de design d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme « au corps amoindri », la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

 

Mon avis : Très beau manga, l’histoire est magnifique et les dessins sont très beau. Les personnages sont extrêmement attachant, plein de belle qualités et on ressent chacune de leurs émotions lors de la letcture. Tsugumi et Hayukawa sont tous les deux d’une très grande gentillesse et aussi déterminés et persévérant. Hayukawa est fabuleux, il a réussit à s’accommoder de son handicap, alors forcément, la vie n’est rose tous les jours pour lui, il ne peut plus vivre exactement comme avant, mais il se bat, et il continue encore à se battre. Ce qui est incroyable avec ce personnage c’est qu’il se bat pour lui, mais aussi pour les autres, il se bat pour ceux qu’il aime et même ceux qu’il ne connait pas. Je parle de sa gentillesse mais si il y a un mot encore plus fort pour décrire cela, il correspond à Hayukawa, bien sur il ne s’est pas réveillé le lendemain de son accident le sourire aux lèvres en se disant « pas grave » lorsqu’il a appris qu’il ne pourrait plus marcher, il est humain et ressent forcément aussi des émotions négatives, il aurait perdu de sa profondeur si il ne souffrait jamais. Car oui, nos personnages souffrent, énormément même.

Le sujet de l’histoire reste l’histoire de Tsugumi et Hayukawa, qui vont vivre de très beau moments malgré le handicap de Hayukawa. Ils vont aussi surmonter des épreuves, chacun par rapport à son passé et ses émotions. Sincèrement, ce manga ne serait pas ce qu’il est si il n’y avait que de la tristesse ou que de la joie. Ce petit chef d’oeuvre est un ascenseur émotionnel géant. La beauté de ce manga réside dans le fait que même si la vie est loin d’être facile, elle est joyeuse, il y a des jours sans et des jours avec, et les jours avec sont merveilleux.  Honnêtement, lorsque j’ai refermé mon livre, je ne me suis pas tout de suite rendue compte de tout ce qu’il m’avait fait vivre, et je dois avouer que c’est en partie en écrivant que je me rends compte du trésor qu’il est. Je voulais que ce soit mon premier article car je savais que cette histoire m’avait ému et que je veux que la terre entière la connaisse, mais en écrivant je m’aperçoit qu’il me manque tellement de mot pour parler de cette oeuvre, car c’est bien plus que des mots et des dessins. C’est une magnifique leçon de vie.  Alors quitte à paraître niaise, je le dis : ce livre est magique ! Et même si vous n’êtes pas forcément fan des shojo, ou simplement de manga, jetez quand même un coup d’œil à ce livre parce que vous passerez un super moment.

Note : 5/5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s