Arachnid Tome 1

Résumé: Alice est une lycéenne pas vraiment populaire qui vit avec son oncle tyrannique. Un jour, ce dernier est assassiné sous ses yeux par un homme surnommé l’araignée. Au lieu de fuir, elle va violemment l’agresser et ainsi révéler son incroyable instinct de survie. Aux côtés de l’araignée, elle va peu à peu découvrir ses nouveaux pouvoirs.

 

Mon avis: Je suis plutôt sensible et j’ai horreur des araignées donc je ne sais vraiment pas pourquoi j’ai pris ce livre. Cependant ma lecture s’est bien déroulée dans l’ensemble. Je ne vous cache pas que j’ai eu du mal avec certains passages, cependant il y a bien précisé au dos de ce manga : pour un PUBLIC AVERTI. Et je tiens à le préciser ici aussi.

Le personnage d’Alice est un personnage très investie dans ce qu’elle entreprend. La vie n’a pas été tendre avec elle mais elle ressent quand même des émotions, alors oui elle est quand même vachement perturbée quand on y regarde de près, mais elle s’en est très bien tirée, d’autant plus qu’il n’y a pas beaucoup de personnages sain d’esprit dans cette histoire. Alice est attachante, elle est souvent submergée par ses sentiments mais est d’une vivacité d’esprit et capable d’un sang froid impressionnant dans les moments cruciaux. Même l’araignée est attachante dans un certain sens, je pense que on s’y attache parce-que Alice lui est elle-même très reconnaissante de l’avoir sauvée, bien qu’il soit loin d’être un enfant de cœur. La vie a sacrément écorché nos deux personnages, et on le voit dans l’histoire, dans le simple fait qu’il soit ce qu’on appelle « des araignées » dans ce manga.

Le nom est quand même bien trouvé, et il est important dans l’histoire. Ce que le résumé nomment « pouvoirs » ne le sont pas vraiment, du moins pas dans le sens ou la fée bleue va venir pour vous transformer en vrai petit garçon. L’explication est donnée assez rapidement mais je suis persuadée qu’il y a encore quelque chose qu’on ne nous a pas révélé dans ce premier tome, d’ailleurs les tomes suivants vont très certainement être pleins de surprises, et j’ai hâte de savoir quelle direction va prendre cette histoire, bien que j’appréhende les passages violents, et que j’espère qu’il n’y aura pas une élévation trop forte dans leurs niveaux, ou du moins qu’il n’y aura pas que ça, car je ne pourrais pas alors continuer et que serait vraiment dommage.

L’intrigue est superbe, et si vous le lisez, pensez bien à lire la double page juste après le mot de l’auteur ou l’on voit Alice à cinq ans et… Je ne vous le direz pas, nah ! Avec un peu plus de sérieux, cette histoire vous fait réfléchir, et oui étonnant. En fait c’est juste l’importance qu’ils donnent tous aux noms, comme quoi  c’est notre identité et tout ce que cela implique. Et avant de partir sur un sujet qui pourrait faire office de dissertation à propos des noms, revenons sur terre. L’histoire est très bien menée, comme je le disais avant, l’intrigue et la psychologie des personnages ouvrent beaucoup de portes et donc une infinités d’évolution différentes possibles, surtout que l’on découvre au cours de l’histoire que l’auteur aime bien nous mener par le bout du nez. On se fait prendre dans son jeu au même titre que les personnages, et finalement on doute. À chaque histoire que je lis ou séries que je regarde, j’aime imaginer la suite, quels nouveaux personnages pourraient venir, le passé des personnages car c’est très souvent une grande partie dans les intrigues. Pourtant ici, je ne veux pas imaginer des réponses, je veux savoir la suite, je veux que la vérité arrive lorsqu’elle devra arrivée, pas avant, et même si on me mène en bateau dans les tomes suivants, même si jamais il décide de nous faire tomber dans un piège immense, de tout retourner, je veux pouvoir être surprise et ressentir un million d’émotions. L’effet de surprise est une grande qualité de ce manga, et même si vous êtes impatient comme moi, ne vous précipitez pas pour savoir la fin car au milieu il y a une centaine de choses à écouter, à apprendre. Et je m’étonne moi-même de dire ça, mais la fin n’est pas le plus important dans cette histoire, après je pourrais parfaitement changer d’avis à la fin du second tome, tout dépendra d’où l’auteur décidera de nous mener.

Ce premier tome est extrêmement prometteur, et j’espère sincèrement que la suite sera tout aussi géniale et innovante. Malheureusement ma non tolérance face à la noirceur du monde m’empêche de mettre un cinq, car je me sentirais coupable de mettre la note maximale alors que j’ai eu du mal avec les scènes les plus violentes. Cependant on passe très facilement au-dessus et je pense que si la suite est comme ce tome, cette saga risque de devenir un coup de cœur malgré la violence.

 

Note: 4,75/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s