Prenez soin du chien

Résumé :  Rue de la Doulce-Belette, Max Corneloup, auteur de romans-feuilletons, et Eugène Ruche, peintre sur coquilles d’œuf, habitent en vis-à-vis. Chacun suspecte l’autre de l’épier. La méfiance règne, d’autant plus que le voisinage n’est pas spécialement sain d’esprit. Sans compter les commérages de Mme Ladoux, la gardienne… Quand un cadavre est découvert, c’est une véritable psychose qui s’installe. Seraient-ils allés trop loin?

Mon avis: Un roman très drôle, l’humour est vraiment excellent. Après c’est de l’humour au troisième degré, certains n’aiment pas et je peux le comprendre. Mais en ce qui me concerne j’ai tout simplement trouvé l’humour génial. Les idées des personnages sont parfois assez étrange, même souvent en fait. Leurs habitudes aussi, pourtant elles sont tout à fait normal mais rien n’est jamais normal dans ce livre. Un simple rhume est suspect. Ici l’étrangeté est le quotidien de ces personnages, et dans le fond cela n’est pas si étrange que cela. Bien sur deux ou trois traits de caractères sont poussé à l’extrême pour certain personnage, mais ils sont tellement drôle. Ici, avoir un comportement normal est suspect, et avoir un comportement excentrique est douteux également. La psychose de cette rue est totalement absurde…au début. Plus on avance dans l’histoire et plus on se demande qui pourrait faire ça. Lequel des voisins est le plus louche, lequel est le plus apte à mentir, et si tout ce que nous raconte l’histoire est vrai. Durant la première partie, j’ai totalement oublié que c’était un policier, et puis le cadavre arrive, et ensuite, à chaque ligne ont veut des réponses. Et l’auteur ne veut rien lâcher, jusqu’au bout il y a un doute. Bien que j’ai deviné avant la fin comment cela allait finir (enfin pas tout), la lecture a été géniale. Malheureusement l’humour ne fait pas tout et certaines choses présentes m’ont laissé quelques peu perdue et ne m’ont pas permis de me focaliser sur l’histoire, notamment vers la fin. Cela est dommage car au début de ma lecture, je pensais partir pour un coup de cœur.

Je dois avouer que mes personnages préférés ne sont pas les principaux. J’ai beaucoup aimé les concierge des deux immeubles. Sans forcément s’en rendre compte, on s’attache un peu à certains personnages malgré le fait qu’ils nous fassent lever les yeux au ciel très souvent. Bien sûr les personnages, comme le reste de ce roman, sont extrêmement poussés, jamais on ne rencontrerais des personnages comme ça, ou peut-être bien que si mais que dans un livre cela parait absurde. D’ailleurs le narrateur nous en parle à un moment. Il est très dur de décrire les personnages car on ne voit qu’une partie d’eux, et principalement leurs défauts. Et le fait de ne pas avoir une vue d’ensemble sur eux nous pousse à nous demander comment sont les parts d’ombres que l’histoire ne nous donnent pas. Le fait de ne jamais avoir rencontré de personnages comme cela avant ne facilite pas la tache. La diversité des personnages et de leurs fonction dans l’histoire est super. Ici on retrouve des personnages parasites dont le but est réellement et uniquement ralentir l’histoire. Ils ne sont pas là pour seconder le héro ou quoi que ce soit du genre, ils ne sont là que pour empêcher leurs voisins de parvenir à leurs fin, sans même s’en rendre compte. Chacun des personnages remplis très bien sa fonction. Dans ces deux immeubles on suit quand même pas mal de monde, pourtant on ne se mélange pas dans les personnages comme cela est parfois le cas lorsqu’un trop grand nombre de personnages est présenté dans le roman. Il faut dire que le caractère de chacun est tellement unique et bizarre que l’on ne peut pas se tromper sur leurs identités. Ces personnages sont simplement eux, aucun mot ne peux les décrire car ils ne rentrent dans aucune case excepté celles qui portent leurs noms.

Des personnages qui rendent le roman unique dans une ambiance très farfelue. Je pense que soit on adhere à cette histoire, soit on y adhere pas. Et il faut aussi prendre en compte le fait que chaque personne possède des goûts différents  en lisant cette histoire. Et c’est pour ça qu’il faut faire attention, même si vous n’aimez pas l’humour présent vous pouvez passer un bon moment, mais c’est quand même super agréable de rire en lisant. Donc c’est une histoire que j’ai personnellement aimée et je pense que pouvoir parler de cette histoire avec d’autres personnes serait génial, pour savoir le ressentit de chacun sur ce livre.

Note: 3,75/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s