Les maths au tribunal

Résumé:  Et si votre vie dépendait d’un calcul de probabilités ?

Dans nombre de procès importants, des arguments statistiques erronés ont été utilisés aux fins de démontrer la culpabilité des accusés. Chaque chapitre de ce livre illustre une erreur mathématique courante responsable d’erreurs judiciaires passionnantes. La célèbre affaire Dreyfus aussi bien que le récent et très médiatisé procès d’Amanda Knox figurent parmi les cas étudiés, qui vont du meurtre au vol, du scandale financier à la discrimination sexuelle, des usages de faux aux affaires d’espionnage.

Avis: J’ai lu ce livre pour un concours que mon lycée organisait. Ici on suit plusieurs affaires, et il faut connaitre les bases des mathématiques, surtout ce qui est probabilité. On suit plusieurs procès où les avocats ont utilisés les chiffres à leurs avantages, sans forcément prendre pour autre compte que leur certitude d’avoir déjà le coupable sous la main. Alors ce n’est pas parce que quelqu’un a, à une époque, mal utilisé les chiffres que cela veut dire que la personne est innocente. Mais cela a parfois, brisés des vies et des familles lorsque l’innocences étaient prouvée par la suite. Ici on nous explique pour chaque procès les faits et les calculs menés. Bien sûr, d’autres choses viennent se rajouter, comme le contexte social de l’époque, la pression médiatique, le refus de la justice de voir son erreur.

Je connaissais l’affaire Amanda Knox car j’ai vu le téléfilm tiré de cette histoire, Les deux visages d’Amanda , et c’était assez étrange de voir une tout autre partie de cette affaire, d’autant plus que le film est sortit lorsque l’affaire n’était pas terminée. Et je me suis rendue compte qu’en réalité, c’est compliqué de démontrer des faits, et que les preuves mathématiques, même fausses, apporte une valeur à l’argumentation. Alors oui, ça ne se fait pas de manipuler des preuves car des erreurs sont vites commises, d’autant plus lorsqu’on s’attend à un certain résultat. Mais la justice est tellement compliqué, et il y a tellement de facteurs à prendre en compte qu’il est dur de tous bien les passer et repasser au peigne fin, même si cela devrait être fait systématiquement. On parle beaucoup aussi de la presse dans ce livre, et comment elle influence tout le pays, et parfois le monde, qui suit cette affaire depuis son poste de télévision. Et on se rend compte que les mathématiques servent non seulement à influencer une décision judiciaire, mais également un opinion public. Et l’impartialité de la cour doit quand même être mise à rude épreuve lorsque tout le pays pense la même chose. Bien sur ici, on se concentre uniquement sur une seule partie du problème. Mais ce problème est souvent déclenché par d’autres facteurs en amonts.

Même si c’est très intéressant de voir comment des erreurs ont été commise et (parfois) rattraper ou éviter de justesse. Sur le coup, pendant le procès, sans le recul que nous avons au moment où nous lisons ces faits divers, il est beaucoup plus compliqué de faire la différence. Et puis je dois avouer que j’ai parfois compris moi-même l’erreur au bout de plusieurs pages d’explications, et  pas immédiatement comme cela cherche à l’être. La problématique est très intéressante et on pourrait en discuter durant des heures et des heures, mais il y a tellement de points à soulever dans ce romans qu’on ne pourrait pas tous les citer. D’autant plus que chaque question qu’on se pose durant la lecture, nous fait demander son contraire également.

En résumé, un livre très intéressant, du moins si les maths ou la justice vous intéresse, mais il faut quand même avoir des bases de mathématique, moi je l’ai lu en seconde et je n’avais pas encore vu les statistiques, mais vu que j’avais commencé par un autre livre du même genre pour ce concours avec des références plus compliqués en maths (La mathématiques des Simpsons, j’ai vraiment eu du mal avec celui-ci), j’avais eu le temps de retenir deux ou trois choses. Et puis ce livre nous fait prendre conscience que ce n’est pas parce que c’est « prouvé mathématiquement » que c’est vrai, et qu’il faut toujours faire attention avec les informations qu’on nous donne.

Note: 3,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s